Monsieur le Président

 

            Nous savons tout ce que nous devons aux Etats-Unis d’Amérique qui, en 1944 nous ont libérés du joug de la dictature nazie puis aidés financièrement à reconstruire notre économie. Nous admirons et aimons cette grande nation et les valeurs qu’elle incarne. Toutefois, depuis quelques années, certains aspects de sa politique étrangère nous laissent perplexes.

            Nous ne comprenons pas que le Département d’Etat s’obstine à maintenir sur sa liste noire, contre l’avis d’anciens haut-responsables américains de toutes tendances politiques, l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), alors qu’il y a plus d’un an, un tribunal de Washington lui a demandé de reconsidérer la question.

            Nous n’avons pas compris que la promesse écrite de protection faite à chacun des résidents de la cité d’Achraf au moment de leur désarmement, en 2003, n’ait pas été tenue. Le camp a été livré aux forces armées irakiennes le 1er janvier 2009. Celles-ci, depuis lors, lui imposent un blocus inhumain et multiplient les menaces et les agressions. Au moment des attaques meurtrières de juillet 2009 et d’avril 2011, les forces armées américaines présentes à proximité du camp, s’en sont éloignées pour laisser le champ libre aux assaillants qui utilisèrent des armes et des véhicules payés par le contribuable américain pour mitrailler et écraser des civils sans défense.

            Nous ne comprendrions pas qu’informé des intentions belliqueuses du premier ministre irakien à l’encontre des résidents d’Achraf, vous n’interveniez pas pour le ramener à la raison. Vous avez contribué à le mettre en place et il a besoin de votre argent. Son ultimatum imposant aux résidents de quitter Achraf avant la fin de l’année est, selon tous les observateurs, impossible à respecter. Nous craignons que ce ne soit qu’un mauvais prétexte pour commettre un nouveau massacre. Vous seul pouvez l’en empêcher.

            On nous dit que l’Irak est un pays souverain et que son premier ministre est maitre chez lui. L’Irak était un pays souverain à l’époque de Saddam Hussein. Cela n’a pas empêché les forces de la coalition d’intervenir militairement, avec des conséquences catastrophiques pour la population civile et de lourdes pertes parmi vos soldats, sous le fallacieux prétexte d’armes de destruction massives qui n’ont jamais existé.

            Monsieur le Président, l’occasion vous est donnée aujourd’hui, en contribuant à résoudre pacifiquement la crise d’Achraf, de justifier le prix Nobel de la Paix qui vous a été décerné, par anticipation au lendemain de votre élection à la magistrature suprême. Nous espérons que vous saurez la saisir, confirmant les grands espoirs placés en vous au lendemain de cette élection pour davantage d’humanité et de justice.

            Soyez assuré, Monsieur le Président de notre très haute considération.

Vevak au service des Ayatollahs

Au cœur des services secrets iraniens C’est un livre édifiant, étonnant qui nous raconte l’histoire des services secrets iraniens, le terrible Vevak. Son auteur Yves Bonnet, ancien directeur du contre-espionnage français sait de quoi il parle. Il est l’un des…

Une leçon de courage et de ténacité

Dans cet ouvrage, Massoumeh Raouf raconte sa capture et son incroyable évasion

Une condamnation immédiate

Dès l’annonce de la tuerie survenue, le 7 janvier, dans les locaux de l’hebdomadaire satirique Charlie-Hebdo, Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne a présenté ses condoléances aux familles des victimes, au peuple et au gouvernement français. Elle a…

Une bande dessinée pour réclamer justice

Pour dénoncer les assassins de son petit frère et exiger que toute la lumière soit faite sur ce crime, Massoumeh Raouf aurait pu écrire un livre qui serait probablement resté confidentiel, noyé dans la masse des publications qui inondent chaque…

Un rapport accablant d'Amnesty International

Parmi tous les êtres vivants, c’est seulement chez l’homme que l’on trouve des individus qui prennent du plaisir à faire souffrir leurs semblables. L’animal tue pour se nourrir mais ne torture pas sa proie et on ne trouve de bourreaux…

Un petit prince au pays des mollahs

Cette bande dessinée relate la véridique histoire d’un jeune opposant au régime des mollahs en Iran, Ahmad Raouf-Basharidoust, né en 1964 dans une famille de classe moyenne et qui a grandi dans le nord de l’Iran. Le livre raconte son…

Un livre en forme de réquisitoire Iran;appel à la justice

Cet ouvrage, conçu par le Conseil National de la Résistance iranienne présente le dossier de mise en cause du président iranien Ebrahim Raïssi pour crimes contre l’humanité en raison de son implication dans le massacre des prisonniers politiques iraniens en…

The Untold Story of Achraf

Dans ce livre, Tahar Boumedra ancien chef du bureau des droits de l’homme à la mission d’assistance des Nations-Unies pour l’Irak explique les raisons de sa démission liée à l’attitude agressive de Martin Kobler contre l’OMPI et à la passivité…

Tel est pris qui croyait prendre

Les individus liés aux services secrets iraniens qui s’activent à l’étranger contre les adversaires déclarés du régime des mollahs –essentiellement les membres du CNRI- se cachent le plus souvent sous le masque d’associations culturelles ou humanitaires et s’efforcent de ne…

Revue de presse

La Revue parlementaire d’avril 2009 présente le livre de Jean-Claude Maurice, ancien directeur de rédaction du Journal du Dimanche, intitulé : « Si vous le répétez, je démentirai » qui révèle comment fut évoquée à Téhéran lors d’une rencontre entre…