Ils étaient plusieurs centaines d’iraniens en exil et de sympathisants français de la Résistance, réunis dans les locaux du CNRI, en ce premier jour du printemps, pour fêter Norouz, le jour de l’an du calendrier iranien.

A l’approche de 18h30, les conversations s’interrompirent et le compte à rebours commença jusqu’à l’instant où, salué par des vivats commença l’an 1389 du calendrier persan.

Installés dans la salle des fêtes décorée et fleurie avec en évidence la table des « sept sins », local prolongé pour la circonstance par une immense toile de tente, les participants suivirent avec attention les allocutions successives de Maryam Radjavi présidente élue de la Résistance et de Jean-Pierre Béquet, le maire d’Auvers-sur-Oise.

Maryam Radjavi a salué tous les martyrs du soulèvement populaire en Iran et de l’agression contre les résidents d’Achraf. Elle a constaté que malgré tous ses efforts le régime des mollahs avait échoué dans ses tentatives de détruire Achraf et de mettre fin au soulèvement, en dépit d’une répression féroce. Pour elle, ces échecs et les dissensions survenues entre les tenants du régime du Guide suprême sont les signes avant coureurs de son effondrement.

Elle a dénoncé les partisans de la politique de complaisance qui, par intérêt, n’on reculé devant rien pour soutenir le fascisme religieux, différant les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et permettant à l’Iran de faire un pas de plus vers l’arme nucléaire. Heureusement, a-t-elle constaté, il s’est formé partout dans le monde un vaste front des défenseurs de la liberté qui ont exprimé leur solidarité avec le soulèvement en Iran et la défense des résidents d’Achraf. Une résolution en leur faveur a recueilli les signatures d’une majorité de parlementaires norvégiens et finlandais et de membres du Parlement britannique et de la Chambre américaine des représentants.

Dans son intervention, Jean-Pierre Béquet, compagnons des bons et des mauvais jours de la Résistance lui a réitéré son soutien et émis le vœu que l’année nouvelle soit celle du retour de l’Iran à la démocratie et à la liberté, soulignant au passage, non sans humour, qu’il se félicitait de pouvoir fêter deux fois par an la nouvelle année.

Le grand moment de la soirée fut la liaison en direct établie avec la cité d’Achraf et le dialogue qui s’instaura, en farsi, entre Maryam Radjavi et les résidents. Faute d’en saisir la teneur, les Français qui s’étaient rendus à Achraf s’occupèrent à chercher et parfois à trouver des visages connus parmi ces femmes et ces hommes qui manifestaient leur joie sans retenue, malgré le blocus et les brimades qu’ils subissent depuis des mois. Avec beaucoup d’émotion, Bahram Alivandi présenta et commenta le tableau réalisé à leur intention.

La soirée se termina par un dîner traditionnel, dans une ambiance joyeuse et conviviale.     

Une victoire judiciaire peut-être décisive

Dans son jugement du 16 juillet 2010, la cour d’appel du district de Washington a déclaré que la décision de la Secrétaire d’Etat de l’époque, Mme Condoleezza Rice, de refuser de supprimer les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) de la…

Une victoire historique

La plus haute juridiction du Royaume Uni vient de confirmer, en appel, la décision de la Commission d’Appel des Organisations Proscrites (OPAC) sommant le gouvernement britannique de retirer l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) de sa liste des organisations…

Une soirée entre amis

Comme chaque année, la Présidente élue de la Résistance iranienne a présenté ses vœux aux sympathisants français de son organisation, à l’occasion d’un dîner qui a réuni plusieurs centaines de participants, le 4 janvier 2009, à la Maison de l’Ile…

Une soirée conviviale

Le 22 janvier 2023, l'occasion de la nouvelle année, la communauté iranienne d'Auvers-sur-Oise a invité ses voisins français à partager un dîner au siège du CNRI. Une liaison avait été établie avec Achraf 3, la ville de l'OMPI, en Albanie,…

Une collecte fructueuse

Le « Téléthon pour un Iran libre » de la chaîne satellite Simay-e Azadi, (le visage de la liberté), s'est déroulé du 14 au 18 janvier 2022. Le montant total des dons s'élève à 6 665 454 dollars US. Durant…

Un visiteur de marque

Dans la soirée du samedi 30 juillet 2016, Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, a rencontré Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, au siège du CNRI. Le président Mahmoud Abbas a souligné la nécessité de combattre l’intégrisme et…

Un vaste élan de solidarité

Le « Téléthon pour un Iran libre » de la chaîne satellite Simay-e Azadi, (le visage de la liberté), qui a débuté à 17h30 heure d’Iran le vendredi 8 janvier 2021 s’est poursuivi jusqu’au mardi 12 janvier à 10h30. Le…

Un tournant dans l'histoire de la Résistance iranienne

Maryam Radjavi auditionnée par les parlementaires américains Dans la soirée du 29 avril 2014, le sous-comité des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américains a tenu une audition intitulée « Etat islamique, définir l’ennemi ». A cette occasion, Maryam…

Un nouvel an chargé d'espoir

A l’occasion de Norouz, le nouvel an iranien, Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne a souhaité à ses compatriotes une bonne année 1401, un bon début du XVe siècle de l’hégire et un bon début d’une nouvelle ère…

Un nouvel an 2010 chargé d'espoir

Ils étaient plusieurs centaines d’iraniens en exil et de sympathisants français de la Résistance, réunis dans les locaux du CNRI, en ce premier jour du printemps, pour fêter Norouz, le jour de l’an du calendrier iranien.