Le farsi, du nom de la province de Fars, est la langue officielle de l’Iran. Elle s’écrit à l’aide d’un alphabet emprunté à l’arabe, avec quelques ajouts pour transcrire certains sons qui n’existent pas dans cette langue, comme le « p » de Paul, le « g » de Guy, le « j » de Jean et le « tch » de tchador. Le farsi s’écrit de haut en bas, comme en français, mais de droite à gauche, contrairement aux chiffres qui se lisent de gauche à droite.

L’ordre des pages d’un livre ou d’un journal est inversé. Il faut « commencer par la fin », retourner l’ouvrage sur la table et tourner les pages dans le sens des aiguilles d’une montre, « charnière » à droite. La lecture présente deux grandes difficultés. Comme en arabe, les voyelles non accentuées ne sont généralement pas écrites et les lettres, dans un même mot, ne sont pas toutes liées, ce qui crée des espaces déroutants pour le néophyte. Enfin, comme dans la plupart des langues, dont le français, certains phonèmes sont représentés par plusieurs lettres et une même lettre peut se prononcer de plusieurs façons. 

quelques notions de farsi 9

L’écriture farsi Déchiffrer un texte écrit en farsi, c'est-à-dire identifier les mots qui le composent, présente trois difficultés principales :

Quelques notions de farsi 8

Questions – Réponses Est-ce que ? = âyâ ? Exemple : Est-ce que ce garçon est intelligent ? = âyâ in pésar bahusch é ? Est-ce que cette table est grande ? = âyâ oun miz bozorg é ? Qui …

Quelques notions de farsi 7

La détermination Déterminer un nom, c’est le compléter au moyen d’un adjectif, d’un pronom, d’un autre nom, d’un adverbe…En farsi, on utilise pour cela l’ézâfé qui se place à la suite du nom déterminé. Il s’agit du phonème é ou…

Quelques notions de farsi 6

L’adjectif attribut L’attribut est un mot qui exprime une manière d’être du sujet ou du complément d’objet. Il est lié au sujet par le verbe être ou par un verbe d’état tel que sembler, paraître, rester … En farsi, contrairement…

Quelques notions de farsi 5

Cette rubrique n’a pas la prétention d’enseigner le farsi aux lecteurs de la Lettre persane ; elle se propose seulement de leur présenter quelques éléments de grammaire par comparaison avec le français. Abordons aujourd’hui le cas de la conjugaison des…

Quelques notions de farsi 4

Les pronoms personnels : je=man / tu=i / il, elle=ou / nous=mâ / vous=chomâ / ils, elles=ounâ. Adjectifs : beau=zibâ / chaud=garm / court=koutâh / froid=sard / grand=bozorg / haut=boland / jeune=djavoun / petit=koutchik / prêt=âmâdé / vieux=pir.. Le verbe…

Quelques notions de farsi 3

Vocabulaire : ami=doust / année=sâl / jour=rouz / leçon=dars / lèvre=lab / matin=sobh / midi=zohr / nom=ésm / nuit=châb / oreille=gouch / parc=park / pomme=sib / porte=dar / souris=mouch / ville=chahr. Le verbe avoir=dâchtan : -en persan littéraire : j’ai=dâram…

Quelques notions de farsi 2

Voici la transcription en caractères latins de quelques mots courts et faciles à prononcer : ballon=toup / barbe=rich / cheval=asb / chien=sag / femme=zan / fleur=gol / homme=mard / main=dast / pain=noun ou nân / pelle=bil / pied=pâ / pipe=pip…

Quelques notions de farsi 11

La détermination En français, pour préciser, par exemple, la taille et la couleur d’un livre, on fait précéder ou suivre le mot livre par un adjectif épithète: grand livre, livre rouge. En farsi on relie le déterminant : grand, rouge,…

Quelques notions de farsi 10

Il existe en farsi ce qu’en langage savant on nomme un « phonème consonantique » c'est-à-dire un son équivalent au ch dur allemand de Buch (livre) et au j espagnol de Juan (Jean). Ce son est noté x dans l’alphabet…