Résolument engagé aux côtés de la Résistance iranienne dans sa lutte pour l’instauration en Iran d’une république laïque et démocratique, Philippe Gosselin est un homme d’action qui milite depuis son plus jeune âge pour défendre les causes qui lui tiennent à cœur. Son aptitude à assumer de hautes responsabilités sans jamais se dérober aux difficultés de sa tâche, le portera tout au long de sa carrière à la présidence ou à la vice-présidence de nombreuses assemblées et commissions. Député de la Manche, il se montrera un parlementaire particulièrement actif.

Carrière professionnelle

Né le 23 octobre 1966 à Carentan, dans la Manche, Philippe Gosselin fut élève de l’Institut Saint-Lô d’Agneaux. Il participa à la création du Mouvement des jeunes pour la liberté de l’enseignement après le projet de loi Savary, en 1984. Titulaire d’un DEA de droit public, d’un DEA de finances publiques et fiscalité et d’un DEA de sciences administratives, il est également diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et auditeur de l’Institut des hautes études de Défense nationale. Sa carrière d’enseignant le voit assistant en droit aux universités de Cergy-Pontoise et Paris II-Assas, de 1992 à 1995, puis professeur de droit public en classe préparatoire de 1995 à 2011. Depuis lors, il est maître de conférences à l’Institut d’Etudes politiques de Paris.

Carrière politique

Elle commence très tôt puisque Philippe Gosselin est secrétaire national du Collectif des étudiants libéraux de France, de 1987 à 1991 et vice-président de « Europeen Democrats Students » de 1988 à 1990. Elu conseiller municipal de Rémilly-sur-Lozon à l’âge de 22 ans, il en devient le maire six ans plus tard en 1995. Nommé, en 2008, secrétaire de la Commission des Lois de l’Assemblée Nationale, il en deviendra vice-président en 2017. Sur le plan local, Philippe Gosselin, élu maire de Remilly en 1995 et réélu en 2001, 2008 et 2014, préside de nombreuses associations, notamment, de 2001 à 2014,  la communauté de communes du canton de Marigny.

Catholique pratiquant, il s’engage très activement sur de nombreux sujets de société. Il soutient le Collectif don de vie qui milite en faveur du don de sang, de plaquettes et d’organes. Il prend position contre l’euthanasie et s’oppose farouchement au projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de personnes du même sexe.

Philippe Gosselin est Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques et lieutenant colonel dans la réserve citoyenne de l’Armée de Terre. 

Discours de Philippe Gosselin à Villepinte 2018

En tant que député français, avec mes collègues du Comité parlementaire pour un Iran démocratique, nous sommes nombreux, au-delà de nos sensibilités, à défendre depuis de longues années la cause de la démocratie en Iran, des libertés fondamentales pour le peuple iranien. Oui, car c'est bien le peuple d’Iran qui doit être notre préoccupation. Lui qui souffre tant depuis tant d'années.

Nous sommes heureux ici de voir un tel rassemblement autour de la Résistance pour saluer les sacrifices que vous avez connus. Oui, nous voulons votre émancipation, l'émancipation dans un grand pays enfin libéré de la dictature religieuse. Le temps nous a donné raison. Aujourd'hui, le monde reconnaît qu'il faut que les choses changent.

Nous partageons vos inquiétudes, maintes fois exprimées par le président de la république, son ministre des affaires étrangères. Oui, il y a bien un régime qui déstabilise la région. Ce régime, c'est le régime iranien. Evidemment, le programme des missiles balistiques participe de cette déstabilisation. Votre pays a beaucoup bougé ces derniers temps, il faut qu’il bouge encore. Vous avez notre soutien, oui tous ensemble, luttons pour un Iran libre dès demain.

Vaste soutien des maires de France à la Résistance iranienne

Le 19 janvier dernier, à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux qui s’est tenue au siège de la Résistance iranienne à Auvers-sur-Oise, Maurice Boscavert, maire de Taverny et président du Comité des maires de France en défense d’Achraf…

Une visite amicale: Jean-Pierre Muller

Le samedi 10 avril 2010, M. Jean-Pierre Muller, maire de Magny-en-Vexin et vice-président du conseil général du Val-d’Oise, accompagné par une délégation de conseillers municipaux, a rencontré dans sa résidence d’Auvers-sur-Oise la présidente élue de la Résistance iranienne Maryam Radjavi…

Une vie au service du droit: François Colcombet, cofondateur du CFID

Sa silhouette est familière aux amis de la Résistance iranienne à laquelle il apporte un soutien sans faille depuis de nombreuses années. Abonné au panel de la plupart des conférences organisées pour la défense d’Achraf ou pour la dénonciation des…

Une tête et un coeur: Jacues Attali

Les amis de la résistance iranienne et les défenseurs des résidents d’Achraf viennent de recevoir un renfort de poids en la personne de Jacques Attali, éminente personnalité aux multiples talents, ancien conseiller particulier du président François Mitterrand. Né à Alger,…

Une rencontre amicale avec des élus du Val d'Oise

Le 11 septembre 2010, à l’occasion de la fin du ramadan, les maires et élus de 24 communes du Val d’Oise, solidaires de la Résistance iranienne et de la cité d’Achraf, se sont rendus à l’invitation de Mme Maryam Radjavi…

Une parlementaire lucide et courageuse: Michèle de Vaucouleurs, députée des Yvelines

Elle préside le Comité parlementaire pour un Iran démocratique (CPID) qui regroupe des députés de différentes sensibilités politiques. Ceux-ci considèrent que l’amélioration de la situation des droits de l’homme en Iran doit être un facteur incontournable dans tout développement de…

Une nouvelle présidence

En raison du décès de Maurice Boscavert, fondateur et premier président du Comité des maires de France en défense d’Achraf, la présidence de cette organisation sera désormais assurée conjointement par Jean-Pierre Muller et Jean-François Legarec, maires respectifs de Magny-en-Vexin et…

Une lettre émouvante

Madame Marie-Louise Aspillaga, ancienne institutrice et directrice d’école est décédée l 16 août 2018 à Chambly à l’âge de 76 ans. A l’occasion du troisième anniversaire de l’exécution par le régime des mollahs de son fils Raman, Madame Massoumeh Bolourchi…

Une grande voix du barreau s'est tue: Décès de Maître Thierry Lévy

Maître Thierry Lévy qui vient de s’éteindre à l’âge de 72 ans, victime d’un cancer, fut avec ses confrères Maîtres Marie-Laure Barré, Patrick Baudouin, William Bourdon, Bernard Dartevelle, Henri Leclerc, François Serres et feu Mario Stasi, l’un des avocats qui…

Une flamme s'est éteinte: Régine Deforge n'est plus

La littérature française vient de perdre l’un de ses fleurons en la personne de Régine Deforges, décédée à l’âge de 78 ans le 3 avril 2014, à l’hôpital Cochin où elle avait été admise à la suite d’une crise cardiaque.…