Les régions forestières du Nord.

De moindre superficie que les zones désertiques et montagneuses du pays, les régions forestières les plus denses se situent principalement sur les côtes de la mer caspienne, au nord du pays. On y trouve des mammifères : sangliers, ours, cerfs, bouquetins, tigres de la Caspienne ainsi qu’une espèce particulière de félin appelé chaus.et une multitude d’oiseaux : merles, grives, mésanges en grandes quantités, mais aussi pigeon ramier, pic vert, fauvette à tête noire, troglodyte mignon.

Les régions forestières moins denses comme celles situées à l’ouest des montagnes du Zagros abritent d’autres espèces d’oiseaux, surtout la pie grièche masquée et le bruant cendré. Des régions plus sèches comme Kermân et le Balouchistân accueillent le merle noir, le pouillot modeste et des oiseaux venus de diverses contrées, notamment la pie grièche isabelle d’Europe de l’Est, la pie grièche à bandeau de Malaisie et l’iranie à gorge blanche du Moyen-Orient.

Les régions marécageuses

 Les régions marécageuses comme celles bordant le lac Oroumieh regorgent non seulement d’oiseaux mais aussi de poissons, surtout des harengs et des esturgeons.

Les régions méridionales

Contrairement aux régions septentrionales d’Iran, les zones méridionales, y compris les territoires proches du golfe Persique et de la mer d’Oman offrent un habitat idéal à des espèces très différentes de celles du nord du pays. Composée de plages sablonneuses, de rochers et de mangroves, cette région est propice à la croissance d’oiseaux tels que les pélicans et les flamants roses. Par ailleurs, des animaux comme la gazelle y vivent assez nombreux.

Vue d’ensemble

Une vaste étendue zoologique et une large diversité géographique ont rendu possible l’existence de cette faune riche et variée. Mais le déboisement, les mauvaises stratégies d’élevage et de culture, l’assèchement des marais et la chasse illégale ont porté atteinte à la conservation de ce milieu naturel et de sa faune. Pour y remédier, des régions protégées ont été créées sous forme de parc nationaux, zones de chasse interdite, abris de faune, et de quatre-vingt-onze réserves forestières dont neuf font partie de l’inventaire des « réserves de biosphère » uniques au monde et surveillées par l’UNESCO. Ces régions protégées aident à conserver les espèces rares comme le cerf tacheté d’Iran, l’onagre, l’écureuil d’Iran, le mouton roux, le chat persan, une centaine d’espèces d’oiseaux d’origine iranienne comme le grand flamant, le canard, le cygne, l’ibis, le martin-pêcheur de Smyrne et l’oie mais également près de deux cents espèces de poissons, surtout des esturgeons  ainsi que d’autres animaux aquatiques comme des dauphins, des espadons, des marsouins, des requins et des tortues, des crevettes, des sardines, des thons, des phoques, des saumons.

 

Une région du monde à haut risque sismique

Le risque de tremblement de terre est très important en Iran. Le pire s’est produit le 21 juin 1990, tuant 55 000 personnes et en blessant plus de 100 000.

Une région de l'Iran, le Khorassan

Situé au nord-est du pays, le Khorassan iranien est bordé à l’est, du nord au sud, par le Turkménistan et l’Afghanistan. A l’ouest, il a des frontières communes avec les provinces de Golestan, Semnan, Esfahan, Yazd, Kerman et Sistan-o-Balouchestan. Autrefois…

Une province de l'Iran: Le Sistan-Baloutchistan

Situé au sud-est du pays, à la frontière avec le Pakistan et l’Afghanistan, le Sistan-Baloutchistan est la deuxième plus grande des 31 provinces de l’Iran avec une superficie de 181600 km² et une population d’environ 2,1 millions d’habitants. Caractéristiques climatiques…

Une province de l'Iran: le Mazandaran

Situation La province du Mazandaran se situe au nord de l’Iran, en bordure de la Mer Caspienne. Elle est bordée à l’est par la province de Golestan, à l’ouest par celle de Gilan et au sud par celles de Semnan,…

Une province de l'Iran: le Lorestan

Situation Le Lorestan, l'une des 31 provinces de l'Iran, se trouve à l'ouest du pays, à la frontière avec l'Irak, au milieu des monts Zagros et au sud-ouest de la ville d'Ispahan. Il couvre une superficie de 28 294 km2…

Une province de l'Iran: le Kurdistan

Situation géographique L’une des 31 provinces de l’Iran porte le nom de Kurdistan. Située au Nord-ouest du pays, elle constitue avec les trois provinces voisines d’Azerbaïdjan de l’ouest, qui la jouxte au nord, de Kermanshah et d’Ilam qui la prolongent…

Une province de l'Iran: le Hormozgân (2)

Une zone touristique majeure de l’Iran En raison de son climat à la fois chaud et humide, la province située sur une bande de végétation tropicale de l’hémisphère nord possède une flore et une faune riches et variées.

Une province de l'Iran: le Hormozgân

Située au sud de l’Iran, à l’extrémité sud de la chaîne des Zagros, la province du Hormozgân qui fait face au Sultanat d’Oman s’étend sur 68475 km2. Elle possède huit grandes villes, dont la capitale Bandar Abbas, et 14 iles…

Une province de l'Iran: le Fârs (2)

Quelques curiosités naturelles. Le paradis perdu. C’est une très belle vallée située à l’ouest de Chiraz, à une altitud de 1800 mètres. Couverte de forêts d’amandiers et de châtaigners, sillonnée par de nombreux cours d’eau, elle est particulièrement appréciée des…

Une province de l'Iran: le Fârs (1)

La province du Fârs est située au sud-ouest de l’Iran, près du Golfe Persique dont elle est séparée par la province de Bushehr. D’une superficie de 122 608 km2, elle compte environ quatre millions et demi d’habitants dont un million…